Frankenhooker

Frankenhooker

Elle est torride. Elle est sexy. Et elle est cousue main !

Synopsis

Jeffrey Kranken, scientifique fou, perd sa fiancée déchiquetée par une tondeuse à gazon. Il espère pouvoir la reconstituer grâce à une drogue de son invention et à partir de morceaux de prostituées de la 42e Rue. Le résultat va au-delà de ses espérances et il donne le jour à une créature aux cheveux violets, à la minijupe provocante et aux appétits insatiables...

Pourquoi voir ce film ?

Avec un pitch pareil, impossible de ne pas tomber immédiatement in love de cette revisite contemporaine du mythe de Frankenstein en mode délire bis tonitruant. Une improbable et délicieuse farce sociale, où le cinéma d'exploitation le plus régressif côtoie un discours pertinent sur la dégénérescence morale d'un monde sauvage au milieu duquel, comme dans les écrits de Mary Shelley, déambule une créature pervertie par les vices de son créateur et de son environnement. Y'a aussi une scène où des travailleuses du sexe accrocs au crack explosent l'une après l'autre dans un déluge pyrotechnique, et ça c'est pas dans les écrits de Mary Shelley.

Vous aimerez aussi

Partager sur