Une Hache pour la Lune de Miel

Une Hache pour la Lune de Miel

Il rosso segno della follia

"Je m’appelle John Harrington. J’ai 30 ans et je suis paranoïaque. Paranoïaque... Quel mot charmant, civilisé, plein de possibilités. En fait, je suis complètement fou."

Synopsis

John Harrington est le directeur d'une maison de couture spécialisée dans les robes de mariée. Mais ses pulsions meurtrières le poussent à tuer les jeunes mariées avec un hachoir. Marié à une femme qu'il exècre, il tombe amoureux d'un nouveau mannequin, Helen, fraîchement arrivé dans son entreprise matrimoniale.

Pourquoi voir ce film ?

Tourné juste avant La Baie Sanglante, Une Hache pour la Lune de Miel adopte dés les premières minutes un ton bien particulier, annoncé par une voix off lugubre, émanation directe des pensées morbides du personnages principal. Ici, aucun mystère ne planera sur l'identité du tueur : il est là, devant nous, et nous invite à pénétrer dans sa tête. Faux giallo mais vrai film de psycho-killer, Une Hache pour la Lune de Miel est cruellement beau et magnifiquement cruel, comme tout film de Bava. À ranger quelque part entre Psychose et Maniac.

Partager sur